GP de Belgique 2018 Comblain au pont

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Trial Passion Index du Forum -> Compétitions ! -> Le mondial ...

ahell Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2011
Messages: 2 485
Localisation: amiens
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 10:11 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
GP de Belgique 2018:
C'est dans les Ardennes que c'est déroulé la 6ème manche du championnat du monde de trial.
Les 3 catégories, trial Electrique, trial 2 et trial GP vont en découdre dans 2 tours de 13 zones.
L'endroit est très joli, les habitants accueillants.

Arrivé samedi matin, je découvre le paddock et observe les reconnaissances de la zone de qualification.
Ensuite, c'est parti pour la séance d'entrainement ou les pilotes se chauffent et apprivoisent le terrain.
Il faut beau, le sol est très sec. la terre légère se creuse, libère des pierres et les racines se découvrent rapidement.
De la pente? ... il y en a !
Oui, ce weekend il faudra lever la tête dans les zones.

Début d'après midi, départ des qualifications.
Une zone artificielle en plein centre ville composée de blocs de pierre tout droit sortis de la carrière locale sur lit de sable.
1er tour de qualif' servant à établir l'ordre de départ du 2ème tour de qualif' dont le résultat compte pour l'ordre de départ de la course du lendemain.
Vous avez compris, le 1er tour de qualif' permet de faire durer le show et aux pilotes de se conforter dans le choix de la trace.

Dans ces conditions le sable et le grip en général rebattent les cartes.
Quelques chutes, quelques frayeurs mais tout le monde sera d'attaque dimanche.

Le soir, après un resto à la pizzeria du coin et étude du plan fourni par l'organisation.
Nous sommes parti en repérage du parcours qui compte 3 groupes de zones répartis sur une bonne 10aine de Km.
Une fois le véhicule garé pour la nuit, il nous reste 20 minutes de lumière du jour.
Une lampe torche en poche, je pars avec mon père voir les zones.
C'était un privilège de découvrir 6 zones dans ces conditions.
La zone 3 est encore ensoleillée.
On découvre le fléchage des différentes catégories du bord de la zone.
En catégorie GP, il y a un passage très impressionnant dont le profil fait déjà réfléchir mais en plus les pilotes doivent y négocier un "S" en dévers pour valider les portes ... autrement dit ça semble impossible.
Nous sommes seuls, il n'y a pas un chat.
On entre respectueusement dans la zone pour se mettre en bas de l'obstacle.
C'est énorme. Quand tu commences à mettre des cordes pour les suiveurs ... c'est que çà ne rigole pas !

Les zones suivantes se découvrent à la lampe torche dans une ancienne carrière dont la végétation à repris le dessus depuis bien longtemps.
Les chauves souris volent autour de nous.
C'est une cathédrale de pierre.

Zone 4, un monstre attend la catégorie GP.(voir photo)
Après une prise d'élan vraiment déstabilisante, il faut se propulser en haut d'une roche verticale dont l'arrête de réception est en pente vers la droite.
Mais quand je dis en pente, c'est genre 45°. la mousse prouve que personne n'a jamais mis ses crampons là-haut.
Demain dimanche on ne veut pas rater ce moment du premier tour ou le premier pilote du GP va s'y lancer.

Il fait sombre, nous découvrons les zones 5 6 7 8 en suivant le faisceau de la torche slalomant entre les portes.
Ca promet!
Des blocs énormes, de la terre meuble et toujours un décor de folie.

Après une nuit au bord d'un virage en épingle à cheveux qui ferait honneur au spectacle lors d'un championnat de rallye.
C'est le jour de la course.
Notre programme c'est de suivre les motos électriques dans un premier temps dans ce groupe de zone puis de revenir pour le passage des "GP".

Les électriques sont plus performantes et homogènes cette année.
Si la gasgas n'a visuellement pas changé.
la Mecatecno a fait sa révolution du sol au plafond tout comme l'Epure d'Electric Motion.
Le proto Yamaha est accompagné d'un staff conséquent.
je ne rentre pas dans les détails techniques, mais j'ai récupéré pas mal d'infos ce weekend sur les motos.
Je parlerai des Emotos commercialisables dans un autre post.

Les Epilotes sont concentrés, le silence général des Emotos est agréable en ce début de matinée.
Seul les applaudissements et encouragements viennent rompre ce silence.

Le terrain souple et le non stop ne pardonne rien.

Maintenant les caïds du GP.
Bon et bien il faut leurs rendre honneur tous autant qu'ils sont.
Leur engagement est total. Ils semblent n'avoir peur de rien.
Et ca fini par passer !!

Toni boite dans les zones il souffre, on dirait un pépère.
La veille il s'est fait mal au genou droit. Le WE semble compliqué.

Zone 4: the morceau de bravoure.

les pilotes vont passer beaucoup de temps à reconnaître l'obstacle.
la prise d'élan comptabilisera quelques 5 sans même avoir pu lâcher l'embrayage à fond.
En même temps, quand t'es plus dans l'axe, tu ne lâches pas celui ci.

Quand le premier pilote passe, c'est l'explosion d'applaudissement.
franchement c'est hallucinant et la réception est tout ce qu'il y a de merd****.
Il n'y a pas la longueur de la moto, c'est en dévers de folie etc etc.
2 voir 3 suiveurs ne sont pas de trop et les équipes s'arrangent entre elles.

Toni passe plus à gauche là ou la réception est plus haute. Incroyable! (est il a une canne en vrac!)
c'est de la folie !!!
Il sortira la zone à 1 point alors qu'il posera sa roue avant au delà d'une banderole.
Au moins 50 personnes l'ont vu mais pas les commissaires.
Il n'y aura pas de réclamation en fin de journée,
car passant de 43 à 47 points et devenant à égalité de point avec Raga, il serait resté vainqueur au nombre de zéro.

Beaucoup se rate sur l'obstacle, mais Price fait un super passage, Kadlec s'en sort super bien.
Fuji rattrape une situation ou la gamelle en dévers semblait inévitable. (ce mec est un Jedi ! )

On retrouvera Fuji plus tard se mettant une énorme boite de plusieurs mètres avec la moto sur tête.
On a eu très peur mais visiblement la protection dorsale et les reflex du japonais ont fait le boulot.

La journée passe, il fait chaud.
Nous nous déplaçons à la carrière Moris pour le 3 ème groupe de zones.
On y retrouve les électriques après la pause casse croûte.
Quel endroit spectaculaire !
Les commissaires nous apprennent que les pilotes GP n'ont pas réussi à passer la zone 11.
Peut de temps après on voit passer Jordi Pascuet en charge des zones pour la modfier.
Enfin ... il a mis en pierre en bas d'un obstacle.
Mais alors un monstre avec une réception en biais. Une flèche en somme ... de plus de 2 mètres de haut !

Plus tard je verrai Toni sortir la zone à 0 (comme Adam et Cabes').
C'est hallucinant.

Retour au centre ville pour la conclusion du trial sur la zone 15.
Une montée pas impossible pour eux mais franchement impressionnante.

Bilan, super week end.
L'électrique se crédibilise encore un peu plus ?
Oui ... mais pas chez tous les constructeurs, j'y reviendrai.
_________________
Avis aux 125: l'important ce n'est pas d'en avoir une grosse, c'est de savoir bien s'en servir !
Gasgas c'était mieux avant ! ( avant la SIMA! )
Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Juil - 10:11 (2018)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

ahell Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2011
Messages: 2 485
Localisation: amiens
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 10:26 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
Vous pouvez voir une énorme pelle de Fuji sur le grosse marche de la zone 4 qui est en photo au dessus.
crash à 1min18sec :
https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=HcejvgIJhuI

ca n'est pas la gamelle que je relate dans le post précédent.
En gros Fuji a pris 2 énormes tôles et fini 3 ème ... il est costaud, mais merci les protections !!!
_________________
Avis aux 125: l'important ce n'est pas d'en avoir une grosse, c'est de savoir bien s'en servir !
Gasgas c'était mieux avant ! ( avant la SIMA! )
Revenir en haut

TMAX64 Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2015
Messages: 127
Localisation: 64
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 15:04 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
Merci pour ce CR

Les zones deviennent énormes.

Ce w.e. j'ai roulé à Lourdes ou était le GP de France 2017, en regardant de prés les zones de trial GP de l'année dernière, je me demande comment c'est possible!!!!

Impressionnant!

@+
_________________
Cote ouest 64
Revenir en haut

Loran73 Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2014
Messages: 199
Localisation: Trièves [38]
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 22:02 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
Beau résumé merci. J'étais allé à St Michel de Maurienne il y a quelques années et je confirme tes impressions sur les zones, les photos et vidéos ont tendance à gommer le relief mais en vrai c'est vraiment impressionnant et les trialistes méritent effectivement le respect.
Revenir en haut

Lolo Répondre en citant
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 12 194
Localisation: Lorraine
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 08:05 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
Merci pour ton retour,
J'y étais allé il y a quelques années dans une toute autre ambiance : boue boue boue
C'était sympa quand même, mais bien plus agréable sur ton reportage. La marche est impressionnante et j'avais vu la chute de Fuji...Fiou ! on voit l'intérêt des protections dorsales...

Je n'ai pas compris le retour de Jérôme Delair qui s'est blessé en disant qu'il faudra attendre un vrai embrayage sur la EM qu'il pilotait.
D'ailleurs c'est cool pour Gubian, mais un titre de champion du monde après 2 courses. Seriously ?
_________________
Pas de support par MP
Revenir en haut

ahell Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2011
Messages: 2 485
Localisation: amiens
Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 08:57 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
Champion électrique ... du monde ... à 8 pilotes
bon on est d'accord que c'est surfait.
Mais c'est çà permet de communiquer sur la catégorie et finalement c'est un challenge pour les pilotes.
Le tracé c'est du niveau S2-S1, donc en soi rien d'inhumain.
Les motos ont de vraies capacités et peuvent affronter du plus gros.

Il y avait 4 pilotes EM.
3x Epure (Bruand, Narita, Hyete) et 1x EM sport 2019 pour Jerome Delair.
L'EM sport 2019 a le même moteur et le même électronique que l'Epure.
(mon père attend sa 3ème EM, j'aurai l'occasion de vous dire ce que je pense des performances de cette nouvelle version de EM sport)
A vérifier, mais normalement seules les Epure disposaient de l'embrayage electromagnétique.
Sur l'EM sport, le levier gauche ne libère pas la transmission pour lancer le moteur dans les tours.
C'est un variateur qui permet de moduler l'alimentation du moteur c'est tout ... mais c'est déjà une belle évolution car précédemment, c'était juste un on/off quasi inutilisable.
_________________
Avis aux 125: l'important ce n'est pas d'en avoir une grosse, c'est de savoir bien s'en servir !
Gasgas c'était mieux avant ! ( avant la SIMA! )
Revenir en haut

marsou Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2015
Messages: 610
Localisation: haute normandie
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 10:21 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
Jacky va recevoir sa troisième merdasse EM , je croyais en l'écoutant qu'il allait recevoir une épure.
Bon faudra attendre encore un an ou deux pour voir une vraie trial électrique a la vente ( quoi que non , il y a la gas gas a 13000 )
_________________
j'ai mis énormément d'argent dans les voitures , les motos et l'amusement , le reste , je l'ai gaspillé !!!
Revenir en haut

ahell Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2011
Messages: 2 485
Localisation: amiens
Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Juil - 11:32 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
marsou a écrit:
Jacky va recevoir sa troisième merdasse EM , je croyais en l'écoutant qu'il allait recevoir une épure.
Bon faudra attendre encore un an ou deux pour voir une vraie trial électrique a la vente ( quoi que non , il y a la gas gas a 13000 )


Hormis le chassis, il aura déjà le moteur et le contrôleur de l'Epure ... et je lui ai trouvé un Reiger !
Si la fourche est lente comme la 2018, ce coup si je lui modifierai ... si j'arrive à lui piquer la moto lol.
A mon avis elle sera beaucoup plus performante que la précédente.
Dommage pour le rayon de braquage, il faudra encore patienter un an et l'Epure.
_________________
Avis aux 125: l'important ce n'est pas d'en avoir une grosse, c'est de savoir bien s'en servir !
Gasgas c'était mieux avant ! ( avant la SIMA! )
Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:40 (2018)    Sujet du message: GP de Belgique 2018 Comblain au pont
 
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Trial Passion Index du Forum -> Compétitions ! -> Le mondial ...
Page 1 sur 1

Choose Display Order
Montrer les messages depuis:   
User Permissions

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Skin Created by: Sigma12
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com